La commission sanitaire de l’ASAD 49 réalise le suivi du cheptel apiaire de l’Anjou notamment concernant la lutte contre le Varroa Destructor. Elle réalise ce suivi dans le cadre du PSE (Programme sanitaire d’élevage) en lien avec le vétérinaire et les pouvoirs publics. Ce PSE a une durée de 5 ans.

Le PSE prévoit notamment la visite au minimum une fois tous les 5 ans d’un TSA (Technicien Sanitaire Apicole) auprès de chaque apiculteur, des prix préférentiels sur les traitements devenus inévitables, la tenue d’un cahier d’élevage recommandé et d’un registre d’élevage obligatoire.

Chaque année l’ASAD49 organise des journées formations ouvertes aux adhérents de l’ASAD 49 sur ce PSE.


Voici la liste des TSA du département : Georges BLOUIN, Ergys PORECI, Jean Luc DENECHERE.

Pour organiser une visite avec un technicien, contactez Jean-Luc Denéchère au 06 08 78 46 54


Varroa :

Voici les médicaments contre le varroa pris en comptes dans le cadre du PSE :

Apivar

Apistan

Maqs20

Apilife-Var

Api-Bioxal 35

Api-Bioxal 175

Api-Bioxal 350

Voici le tableau pour compter le varroa. Il est à retourner au vétérinaire dont l’adresse figure sur le tableau :

 


Aethina Tumida (petit scarabée des ruches)

L’Anjou n’est heureusement pas encore concerné par ce destructeur de ruche, même s’il y a eu des signaux l’alertes ces dernières années. Nous devons rester vigilant et suivre la progression de son avancé.

Voici un document téléchargeable qui explique ce qu’est Aethina Tumida et les dégâts qu’il peu engendrer.

Autre document de présentation de Aethina Tumida

Courrier de la FNOSAD sur l’avancé de la menace Aethina Tumida

Quelques fiches pratiques :

Conseils pratiques pour le dépistage du petit coléoptère dans les ruches

Description du petit coléoptère des ruches.

Procédure à suivre en cas de suspicion

 


Autres maladies qu’un apiculteur peu rencontrer dans ses ruches :

En plus de ces 2 parasites, les abeilles peuvent connaître d’autres maladies tels que : (les liens vous permettrons de télécharger des friches pratiques de la FNOSAD)

Le couvain sacciforme

La Loque européenne

La Paralysie chronique (Maladie noire)

La Maladie des ailes déformées

La Loque américaine

La Nosémose

Ascosphérose – Mycose du couvain

Autres fiches pratiques :

Réalisation d’un transvasement à visée sanitaire

Catégorisation des maladies par le Ministère.

 


Hygiène de la ruche


 

OMAA : Observatoire des Mortalités et des Affaiblissements des colonies d’Abeilles.

Dès aujourd’hui, un Observatoire des Mortalités et Affaiblissements des Abeilles se met en place sur la région.

Si vous constatez un trouble de santé sur une ou plusieurs de vos colonies, ce dispositif pilote vous permet d’être mis en relation avec un vétérinaire diplômé en apiculture et pathologie apicole qui va enregistrer et analyser votre déclaration, pour ensuite la transmettre au service d’investigation le plus approprié, un financement de cette investigation étant prévu (état et union européenne) dans tous les cas.

L’objectif est à la fois de vous aider lorsque vous rencontrez des problèmes sur vos colonies mais également de mieux comprendre de façon plus globale les troubles qui touchent les abeilles où se superposent des facteurs toxiques, biologiques, sanitaires et environnementaux.

Pour faciliter les choses, un numéro unique est mis à votre disposition :

02 41 69 80 69.

24h/7j

Quel que soit la suspicion ou le phénomène observé, danger sanitaire, intoxication aigue, affaiblissement… votre déclaration sera prise en compte.

Prospectus OMAA


Déplacement de ruches en France et à l’Etranger.

Quelles sont les démarches à effectuer par un apiculteur qui souhaite transhumer, acquérir ou céder des abeilles ? Quels sont les mouvements autorisés ? Tout ce que vous devez savoir est dans cette plaquette à télécharger.